Tel: +224 625 25 33 27 / dgfer@fer.gov.gn / Lundi -Vendredi 8:00 - 17:00

Le Conseil d’Administration du FER tient sa 33 ème session ordinaire à Conakry

C’est un rendez-vous d’échange et de partage d’expériences entre les membres du conseil d’administration du Fonds d’Entretien Routier, les maîtres d’ouvrage et le personnel de la Direction Générale du FER qui s’est ouvert ce mercredi 31 mars 2021 dans un réceptif hôtelier de la place. 

Cette rencontre vise d’abord à présenter le bilan des activités réalisées courant 2020 mais aussi et surtout, passer à l’examen et à l’adoption du budget au compte 2021 afin de faire face à certains défis notamment la limitation dans le financement des projets des maîtres d’ouvrage en fonction des moyens que dispose le FER-Guinée et les nouvelles perspectives.

Dans les allocutions prononcées devant la ministre  des Travaux Publics et les acteurs du domaine routier guinéen, l’accent a été mis sur les défis différents auxquels le Conseil d’Administration du Fond d’Entretien Routier FER, doit faire face en cette année 2021. C’est pourquoi, les regards ont été orientés lors de l’ouverture de cette session vers l’examen et l’adoption du rapport d’activité 2020, mais aussi sur l’examen et l’adoption du budget pour l’exercice 2021.

Souleymane TRAORE, Directeur Général du FER

«Ce Conseil se tient en une période de grande réforme pour notre pays et pour notre secteur. Madame la Ministre, le Président de la République, le Professeur Alpha CONDÉ, en portant son choix sur une personnalité issue des institutions internationales de financement et spécialiste de grands projets, démontre toute l’importance qu’il accorde au secteur routier, dont le développement est une condition vitale pour l’émergence de notre pays.

Les réformes et les mesures importantes déjà engagées par vous, pour l’opérationnalisation de l’AGEROUTE, la restructuration du FER et du Ministère, des appels d’offres ouverts à toutes les entreprises compétentes, la réduction et la rationalisation des travaux d’urgence, font de notre Ministère, un des chantiers les plus importants de l’initiative présidentielle  » Gouverner Autrement. ».

Le présent Conseil aura à examiner et adopter le rapport du Commissaire aux comptes de l’exercice 2019, le rapport d’activités de l’exercice 2020 et le projet de budget 2021 qui s’équilibre sur une prévision globale de 𝘎𝘕𝘍 708.554.280.434 avec une RER à GNF 500.

», a indiqué Monsieur Souleymane Traoré, Directeur Général du FER-Guinée.

Monsieur Mamadou Bobo DIALLO, Président du conseil d’administration a, quant à lui, sollicité qu’à l’image des Fonds d’Entretien Routier d’Afrique, que toutes les recettes soient versées au FER-Guinée, telles que celles (recettes), issues des vignettes, permis de conduire et cartes grises, pesage etc.

Elhadj Mamadou Bobo DIALLO, PCA du FER

À cet effet, Monsieur Bobo DIALLO a sollicité l’accompagnement du gouvernement guinéen.

« En plus de l’application de l’Arrêté conjoint portant la RER à 500 GNF, je reste persuadé que, pour l’année 2021, les statuts du FER, en rapport avec la nouvelle Loi portant gouvernance financière des sociétés et établissements publics, seront validé et signé par le Gouvernement, en vue de donner une nouvelle dynamique à notre Institution et lui permettre d’être plus opérationnelle en consolidant ses acquis, grâce à l’appui considérable de Madame la Ministre des Travaux Publics.», a laissé entendre Elhadj Mamadou Bobo DIALLO avant de noter que : « le FER s’est doté d’un siège social, et ce, avec l’appui du CA, à l’image des autres Fonds d’Entretien Routier. »

Par ailleurs, Monsieur le Président du Conseil d’Administration s’est réjoui tout de même de l’application de l’Arrêté conjoint portant l’augmentation de la Redevance d’Entretien Routier (RER) à 500 GNF, à partir de juillet 2020 qui reste d’ailleurs à date, selon le Président du Conseil, la principale ressource du FER.

Khadidia Emilie DIABI, Ministre des Travaux Publics

Prenant la parole, Madame Khadidia Emilie Diabi, Ministre des Travaux Publics a, tout d’abord, remercié le chef du gouvernement avant de saisir l’occasion pour partager les préoccupations du gouvernement guinéen sur la qualité et les fonds  de l’entretien Routier. « C’est un réel plaisir pour moi d’être invitée à procéder à l’ouverture de la 33è session ordinaire du Conseil d’Administration du FER. C’est avec un sentiment de mission importante cruciale à accomplir que je saisie cette occasion pour partager les préoccupations du gouvernement guinéen  avec l’ensemble du Conseil d’Administration, les Directions du FER, de la DNER ainsi qu’à nos illustres invités concernant la qualité de l’entretien de nos routes et la nécessité de rehausser le volume des fonds dédiés de leur entretien. Nous devons très rapidement nous rassurer que nos routes sont  sures et praticables en toute saison. Des routes sont une composante essentielle des infrastructures d’une nation. Il est incontestable que le développement, l’exploitation et la maintenance des routes améliorent la compétitivité, la productivité, la création d’emploi dans le pays. » a déclare madame la ministre des travaux publics.

Madame la Ministre a, par ailleurs, souligné que la protection du réseau routier doit être une composante indispensable dans nos politiques et stratégies routières en adéquation avec le règlement 14 de la CEDEAO et de l’UEMOA pour une meilleure répression des agressions sur le réseau routier.

Laissez un commentaire





Visit Us