Tel: +224 625 25 33 27 / dgfer@fer.gov.gn / Lundi -Vendredi 8:00 - 17:00

Le Gouvernement Guinéen, en accord avec les principaux bailleurs de fonds du secteur routier, a mis en place le Fonds d’Entretien Routier (FER) de deuxième génération par le décret N° 114/PRG/SGG/2000 du 24/11/2000, doté d’une personnalité morale et de l’autonomie financière. Il est classé dans la catégorie des Etablissements Publics à Caractère Industriel et Commercial (EPIC), placé sous la tutelle du Ministère en charge des Travaux Publics.

Il a pour objet de recueillir et d’administrer les fonds destinés à l’entretien du réseau routier éligible à la charge de l’Etat et des collectivités décentralisées.
A cet égard, les activités éligibles au financement du FER sont :
Les travaux d’entretien courant ;
Les travaux d’entretien périodique ;
Les travaux d’amélioration de la sécurité de la circulation routière ;
Les travaux d’urgence sur le réseau routier (routes, ouvrages et bacs) ;
Les études et des prestations liées à l’exploitation et à la gestion des réseaux routiers ;
Les actions de suivi et de contrôle des travaux d’entretien routier ;
Les frais de fonctionnement et d’équipement du FER.
La ressource principale actuelle de financement de ces activités est la Redevance d’Entretien Routier (RER), qui est appliquée sur la consommation du carburant (gasoil et essence).
L’administration du FER est assurée par un Conseil d’Administration composé de 11 membres et un organe de Direction chargé de la gestion.
Pour la mise en œuvre des activités, le FER-GUINEE collabore avec l’Administration à travers quatre Maîtres d’ouvrage délégués relevant de trois Ministères :
Ministère des Travaux Publics : 2 MOD
Direction Nationale de l’Entretien Routier (DNER) qui s’occupe des routes nationales,
Direction Nationale des Routes Préfectorales et Communautaires (DNRPC) qui s’occupe des routes préfectorales et communautaires;
Ministère de l’Agriculture : 1 MOD
Direction Nationale du Génie Rural (DNGR)  qui s’occupe des pistes agricoles;
Ministère des Transports : 1 MOD
Direction Nationale des Transports Terrestres (DNTT) qui s’occupe de l’amélioration de la sécurité de la circulation routière.
Ces maîtres d’ouvrage délégués sont chargés entre autres de l’identification, des diagnostics et évaluation des travaux, de la programmation, de la passation des marchés, de la supervision et du suivi des différentes prestations.
Le processus est le suivant :
Expression des besoins par les bénéficiaires via les services techniques déconcentrés des TP, ceux-ci  procèdent au diagnostic sur le terrain à travers un schéma itinéraire, les documents sont transmis à l’administration centrale (Division programmation) qui procède à l’évaluation quantitative et estimative des travaux. Sur la base des disponibilités financières au niveau du FER, les priorités sont définies pour chaque région et la répartition est faite. Le document final est transmis au conseil d’administration du FER pour validation.

Visit Us