Tel: +224 625 25 33 27 / dgfer@fer.gov.gn / Lundi -Vendredi 8:00 - 17:00

Discours de monsieur le directeur général du fonds d’entretien routier à la 29e session ordinaire du conseil d’administration

Monsieur le Ministre des Travaux Publics ;

 Monsieur le Président du Conseil d’Administration du Fonds d’Entretien Routier (FER) ;

 Messieurs les membres du Conseil d’Administration (CA) ;

 Chers invités, Mesdames et Messieurs ;

Je voudrais, au nom de tout le personnel du Fonds d’Entretien Routier (FER), vous souhaiter la bienvenue et vous remercier pour votre participation à la présente session ordinaire du Conseil d’Administration (CA) du Fonds d’Entretien Routier.

En cette heureuse occasion, permettez-moi de réitérer toute ma gratitude aux Autorités de Tutelle, pour leur sollicitude constante et pour l’appui multiforme qu’elles ne cessent d’apporter à notre Institution commune, tant á ses actions qu’à ses difficultés quotidiennes. M. le Ministre, votre présence parmi nous ce matin témoigne, s’il en était encore besoin, de cette marque d’attention.

Ensuite, c’est le lieu pour moi, au nom de l’ensemble du personnel du FER, de féliciter son Excellence Professeur Alpha CONDE, Président de la République, Chef de l’Etat, pour l’effort inlassable qu’il est entrain de mener dans le secteur routier à travers le pays. Cela démontre qu’il est soucieux du développement socio-économique de notre pays, car il faut le reconnaître que celui-ci passe fortement par les routes.

 Mesdames et Messieurs,

Au cours de l’exercice 2018 qui s’achève, le FER a financé de nombreux projets et actions, relatifs à l’entretien de nos routes et pistes rurales, aux campagnes de comptage routier, à l’actualisation des données de la Banque de données routières, aux suivis et contrôles des travaux, au fonctionnement de la brigade mobile, les dépenses liées à l’acheminement des ponts secours offerts à la Guinée par l’appui de la coopération française à travers l’Ambassade de France en GUINÉE, etc.

Il est à signaler que dans les projets financés au cours de 2018, les travaux d’urgence représentent une part très importante et dont la plupart sont en réalité des travaux de réhabilitation voire de reconstruction. Cela illustre une mauvaise programmation que nous devons obligatoirement corriger.

Au-delà de ces actions, nous avons assumé nos taches régaliennes, à savoir administratives, comptables et financières en vue de donner de façon transparente la traçabilité à nos opérations.

Mesdames et Messieurs,

Nonobstant de toutes ces réalisations, il est important de noter qu’au cours de l’année qui s’achève, notre réseau routier a été confronté à d’énormes problèmes, nous avons enregistré par ci par là l’effondrement des ouvrages de franchissement sur des axes stratégiques et des dégradations importantes sur d’autres entraînant des ruptures de trafics pendant des semaines. Ces dégradations sont dues à l’âge des ouvrages, à une insuffisance d’investissement et à un manque d’anticipation sur la programmation.

La plupart de ces difficultés ont été résolues grâce à la diligence de M. le Ministre des Travaux Publics, qui a pris ces problèmes à bras le corps pour trouver une solution idoine, afin de rétablir la circulation ou d’éviter la coupure de celle-ci.

Force est de constater que le Conseil d’Administration (CA) du FER a été à nos cotés pour résoudre toutes ces difficultés, car sans sa compréhension, il serait difficile de venir au bout desdites difficultés. Le CA a favorablement examiné la demande des Maîtres d’ouvrage pour la prise en charge de ces travaux en travaux d’urgence surtout les cas les plus critiques en vue de soulager les usagers que nous sommes.

Pour ces efforts, le Ministre des Travaux Publics et le CA, à travers, son Président, reçoivent respectivement nos sincères remercient pour sa promptitude et pour sa compréhension.

Mesdames et Messieurs,

Depuis le 16 février 2018, notre pays la Guinée assure avec honneur et célérité la Présidence de l’Association des Fonds d’Entretien Routier Africains (AFERA), Institution qui regroupe en son sein 35 pays, pour un mandat de 2 ans.

Cette présidence nous a permis de constater d’avantage que le FER-Guinée remplie pleinement les conditions des FER de deuxième génération.

Dans certains domaines le FER-Guinée est pionné, notamment dans le cadre de l’encaissement de la Redevance d’Entretien Routier (RER). Le mécanisme est très souple, les pétroliers paient directement à l’ordre du FER.

Il est à noter que beaucoup de pays se sont inspirés du modèle Guinéen, mais il est à regretter que nous sommes parmi les pays dont les ressources financières sont très faibles.

C’est pour cette raison, nous sollicitons de l’appui de la Tutelle, du CA et de toutes les autorités compétentes pour l’application de l’Arrêté conjoint, signé le 18 janvier 2017, consacrant l’augmentation de la RER de 250 GNF à 500 GNF, en vue accroître significativement les ressources du FER. Or, les ressources actuelles ne couvrent que 25% des besoins énumérés.

En outre, il est important d’insister que les statuts actuels du FER, malgré quelques faiblesses, sont presque en harmonie avec les caractéristiques des FER de deuxième génération.

Lesdits statuts devront être harmonisés avec la nouvelle Loi portant gouvernance financière des sociétés et établissements publics. Les discussions sont en cours au niveau des Ministère de l’Economie et des Finances, et des Travaux Publics.

Au regard des autres FER et sous réserve des arbitrages qui seront décidés, nous optons pour la Société Anonyme Publique (SAP) et non l’Etablissement Public Administratif ‘EPA), car le fonctionnement actuel du FER sous forme d’EPIC correspond plus à la SA qu’à l’EPA.

A cet égard, le choix du statut juridique aura un impact significatif sur la capacité du FER à faire face à sa mission régalienne en ouvrant des possibilités de financements innovants. De toutes les façons, la pratique et les tendances internationales devront nous guider dans cette perspective.

Mesdames et Messieurs,

La présente session examinera le projet de budget 2019 ainsi que le rapport d’activités au 30 novembre 2018.

Vous constaterez dans ce projet qui est soumis au CA, à l’instar des autres FER, notre ambition est d’opérationnaliser les recettes du pesage, suite à l’appel à manifestation d’intérêt que nous avions initié et qui a aboutit au choix de la Société Afrique Pesage.

Certes, cette activité ne peut réussir sans l’appui des autorités compétentes y compris celui des Administrateurs. Or, il faut admettre aujourd’hui que nous devons aller dans le sens de la commercialisation de nos routes. Ceci nous permettra de diversifier nos ressources d’une part, et d’autre part, d’augmenter celles-ci.

Face à ces multiples défis, nous espérons que cette situation sera favorablement examinée au cours de la présente session qui, certainement, contribuera relativement à la résolution des problèmes ci-dessus évoqués.

Nous pouvons également compter sur l’appui du Gouvernement et des Partenaires Techniques et Financiers dans le cadre de la mise en place des politiques et stratégies visant à renforcer les capacités des PME, notamment celles des travaux routiers pour nous accompagner efficacement dans l’atteinte de nos objectifs.

   Monsieur le Ministre ;

 Monsieur le Président du Conseil d’Administration ;

 Messieurs les membres du Conseil d’Administration ;

 Mesdames et Messieurs ;

A ce stade, permettez-moi, d’exprimer mes sincères remerciements au Gouvernement Guinéen, à l’Autorité de Tutelle, aux membres du Conseil d’Administration, ainsi qu’à nos partenaires techniques et financiers notamment l’Union Européenne pour leur soutien constant au sous-secteur des infrastructures routières et au système d’entretien routier, à travers, le projet PAST.

A cet effet, nous ne ménagerons aucun effort pour l’atteinte des indicateurs de performances mis à la charge du FER dans le cadre de l’appui budgétaire que l’Union Européenne veut accorder à notre cher pays.

Je tiens également à remercier mes collaborateurs ainsi que les services techniques des différents maîtres d’ouvrage.

Que Dieu Bénisse la Guinée.

Je vous remercie de votre attention

1 commentaire

  1. Aboubacar Diaby sur 27 juin 2019 à 0 h 23 min

    blabla

Laissez un commentaire





Visit Us